J’avais une envie terrible de me plonger dans ce roman que tout le monde semble adorer, mais aussi avec beaucoup d’attente. Peut-être l’avez-vous déjà compris… Avec beaucoup trop d’attentes.

1/5

Résumé: Depuis qu’elle a dix ans, Scarlett envoie des lettres au maître de Caraval, Légende, pour qu’il vienne donner son extraordinaire spectacle sur son île. Alors qu’elle a dix-sept ans et qu’elle est sur le point de se marier avec un inconnu, le maître de Caraval lui répond enfin. Il l’invite, elle et sa sœur Donatella à venir sur l’île des Songes pour voir le spectacle… Mais leur père, un homme tyrannique, refuse qu’elles s’y rendent.

Aidées par Julian, un marin, les deux sœurs s’échappent. Mais quand le bateau accoste sur l’île des Songes, Donatella a disparu, enlevée par Légende. Scarlett découvre que cette année le spectacle prend la forme d’un jeu dont le but est de retrouver sa sœur. Le gagnant verra son souhait le plus cher exaucé. Prête à tout pour sauver sa sœur, Scarlett accepte de participer, aidée par Julian. La jeune fille découvre alors un monde troublant, empreint de magie. Scarlett a beau savoir que tout ce qui se passe à Caraval n’est qu’un jeu, elle se retrouve bientôt empêtrée dans un univers à cheval entre rêve et réalité.

Finalement, dans ce monde, Scarlett n’est sûre que d’une chose : si elle ne retrouve pas sa sœur avant que les cinq nuits du jeu soient écoulées, celle-ci disparaîtra pour toujours…

Dès les premières pages j’ai eu du mal avec le personnage principal, Scarlett, ce n’était pas vraiment bon signe. J’ai trouvé ce personnage très fermé, agaçant, très naïve, elle n’a envie de se lancer dans aucune aventure, et lorsque j’ai compris que c’était le personnage que j’allais suivre tout au long du roman, ça ne m’a pas enchantée.

De même, Scarlett a une soeur, Donatella, qui disparaît, cependant cette disparition ne m’a absolument rien fait puisqu’elle disparaît beaucoup trop tôt dans le roman, nous ne l’a connaissons pas encore, ou alors une légère déception, puisque j’ai préféré ce personnage à Scarlett, qui est exactement l’opposé de celle-ci.

Scarlett est donc dans tout ces états tout au long du roman, et selon moi, cela ne fait qu’empirer son cas, elle est d’autant plus détestable.

Lorsque les personnages pénètrent dans Caraval, (c’est à dire notre chère Scarlett, ainsi que Julian, un marin qu’elle ne connaît pas qui l’accompagne), je m’attendais à quelque chose de grandiose, à être éblouie, mais je ne l’ai pas été. On découvre un univers étrange ou tout n’est qu’illusion, même si j’ai été déçue de ne pas trouver de côté “merveilleux” à cet univers, on s’y fait. Scarlett et Julian sont immergés dans un univers de tromperie, de mensonges, de faits inexplicables avec une touche de magie.

Le jeu de Caraval commence alors, et j’ai eu l’impression que l’histoire traînait, car Scarlett est toujours plus insupportable, elle hésite sans arrêt, ne fais confiance à personne, pas même à elle-même, et encore moins à Julian… Heureusement, elle finit par évoluer, mais je trouve ce changement incohérent, car elle semble même ne plus être la même personne. 

Julian, lui, est un personnage intéressant, on ne voit pas clair dans son jeu et cela apporte une nouvelle touche de mystère, mais que l’on ne découvre malheureusement pas assez puisque sans cesse repoussé par Scarlett.

L’intrigue du roman ne m’a pas captivée, j’ai souvent eu l’impression de tourner en rond, de ne pas comprendre où l’auteur voulait nous mener, et que les personnages ne le savent pas non plus, il y a beaucoup de retournements de situations, qui m’ont plus perdue qu’autre chose. A chaque fois, j’ai eu un sentiment d’inachevé.

Je n’écris que très rarement des chroniques négatives et j’ai bien conscience que celle-ci l’est au plus haut point. Je pense tout simplement que l’idée est géniale, mais qu’elle a mal été exploitée. Je n’ai ressenti aucunes émotions au cours de ma lecture, ce qui se voulait intriguant m’ennuyait, effrayant également, et ainsi de suite. Autant dire que je n’ai pas du tout réussi à entrer dans ce roman et je trouve cela vraiment dommage.

Ce roman est pour moi beaucoup trop confus, brouillon. Je l’ai d’ailleurs abandonné, alors que cela ne m’arrive jamais, à vrai dire je déteste abandonner un roman, mais ici je ne n’avais aucun plaisir à lire, et ce n’est pas ce que je recherche.

Je pense faire désormais bien plus attention à mes achats concernant les romans à succès, car ce n’est pas la première fois que je suis déçue par un roman qui plaît à la majorité.