Accueil Partenaires A propos Blog

Couverture

Informations

C’est Arrivé en Avril

Captivant et surprenant. 3/5

“C’est arrivé en avril” de Philippe Meisburger, est un roman de science-fiction très prenant et captivant. Sur fond de road-trip aux USA en pleine fin du monde, il s’agit d’un roman surprenant.

3/5

Résumé:
Si on vous disait que demain, votre ville serait rayée de la carte ? Si vous deviez fuir à la campagne, chez un ami dont la maison cache un secret qui va changer votre vie ? Pour Vincent, c’est arrivé en avril. Le jour de sa rencontre avec Karine. Qui est-elle ? Pourquoi tient-elle à se rendre à Sedona, Arizona ? Car s’il existe de meilleures dates que la fin du monde pour tomber amoureux, se pourrait-il que leur amour soit notre ultime espoir ? Une aventure haletante, un road trip à travers les États-Unis, une chasse à l’homme impitoyable, une machination implacable doublée d’une histoire d’amour entre deux êtres réunis par le destin… ou autre chose…

« C’est arrivé en avril » nous promet un road trip à travers les États-Unis sur contexte de fin du monde. Du jour au lendemain, les plus grandes villes du monde explosent les unes après les autres. Vincent n’a pas d’autre choix que de quitter sa ville afin d’éviter tout risque et se réfugie chez un ami en pleine campagne. C’est là qu’il rencontre Karine, une jeune femme aveugle avec qui il noue un lien très rapidement sans se douter de l’aventure qu’ils vivront ensemble, car l’auteur ne les a pas épargné.

Alors que Karine et Vincent font connaissance et qu’ils se promènent en pleine nature, un flash de lumière les aveugle, puis plus rien. Tout deux se réveilleront complètement seuls, phénomène inexplicable, d’autant plus que l’univers tout entier semble leur souffler de se rendre à Sedona.

Dès les premiers chapitres, j’ai eu du mal avec Vincent. La relation se construit un peu trop rapidement entre les deux personnages à mon goût. Karine étant plus jeune que celui-ci, elle subit malgré elle de nombreux jugements condescendants que j’ai trouvé agaçants. Dès que la jeune femme fait preuve d’un peu d’imagination, Vincent ne manque pas de la trouver immature, chose que j’ai trouvé vraiment regrettable.

Le couple se lance dans une sorte de voyage à vélo, emportant avec eux quelques provisions et armés de la certitude que Sedona saura apporter toutes les réponses à leurs questions.

Une chose est sûre cependant, Philippe Meisburger sait maintenir le suspens. Ce roman bien que très épais se lit très rapidement, l’histoire est pleine de rebondissement inattendus, l’auteur ne s’arrête jamais.

Au cours de ma lecture, j’ai eu la sensation de trouver de nombreux clichés. En effet à la moitié du roman, le roman bifurque sur une ambiance extra-terrestre. Un genre dont je n’ai pas vraiment l’habitude et dont je ne connais que les clichés notamment cinématographiques, c’est donc ce qui m’a sauté aux yeux en premier.

Néanmoins on ne peut dire que l’auteur manque d’imagination car l’histoire est tout de même très recherchée et assez complexe sur le fond. De plus, il nous laisse sur une fin permettant de justifier, d’expliquer certaines choses sur lesquelles le lecteur s’interpelle durant se lecture. Une fin qui est donc plutôt maîtrisée puisqu’elle permet de comprendre que ce qui passait pour des incohérences n’en étaient pas vraiment.

2 commentaires

  1. C’est dommage que Vincent soit un personnage agaçant. La lecture avait l’air tentante, mais je sais déjà qu’un tel personnage va aussi me casser les pieds. J’ai l’impression qu’il y a pas mal de films/romans qui aiment faire disparaître toute l’humanité, et c’est rarement autre chose que les extra-terrestres. Sacré petits hommes verts ! 😛

    • Evasion Littéraire

      Heureusement il ne l’est pas forcément tout le roman 🙂 Mais quelques passages sont assez lourds concernant son personnage. Mais l’histoire reste assez originale 🙂

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires

C’est Arrivé en Avril

Captivant et surprenant. 3/5

“C’est arrivé en avril” de Philippe Meisburger, est un roman de science-fiction très prenant et captivant. Sur fond de road-trip aux USA en pleine fin du monde, il s’agit d’un roman surprenant.

3/5

Résumé:
Si on vous disait que demain, votre ville serait rayée de la carte ? Si vous deviez fuir à la campagne, chez un ami dont la maison cache un secret qui va changer votre vie ? Pour Vincent, c’est arrivé en avril. Le jour de sa rencontre avec Karine. Qui est-elle ? Pourquoi tient-elle à se rendre à Sedona, Arizona ? Car s’il existe de meilleures dates que la fin du monde pour tomber amoureux, se pourrait-il que leur amour soit notre ultime espoir ? Une aventure haletante, un road trip à travers les États-Unis, une chasse à l’homme impitoyable, une machination implacable doublée d’une histoire d’amour entre deux êtres réunis par le destin… ou autre chose…

« C’est arrivé en avril » nous promet un road trip à travers les États-Unis sur contexte de fin du monde. Du jour au lendemain, les plus grandes villes du monde explosent les unes après les autres. Vincent n’a pas d’autre choix que de quitter sa ville afin d’éviter tout risque et se réfugie chez un ami en pleine campagne. C’est là qu’il rencontre Karine, une jeune femme aveugle avec qui il noue un lien très rapidement sans se douter de l’aventure qu’ils vivront ensemble, car l’auteur ne les a pas épargné.

Alors que Karine et Vincent font connaissance et qu’ils se promènent en pleine nature, un flash de lumière les aveugle, puis plus rien. Tout deux se réveilleront complètement seuls, phénomène inexplicable, d’autant plus que l’univers tout entier semble leur souffler de se rendre à Sedona.

Dès les premiers chapitres, j’ai eu du mal avec Vincent. La relation se construit un peu trop rapidement entre les deux personnages à mon goût. Karine étant plus jeune que celui-ci, elle subit malgré elle de nombreux jugements condescendants que j’ai trouvé agaçants. Dès que la jeune femme fait preuve d’un peu d’imagination, Vincent ne manque pas de la trouver immature, chose que j’ai trouvé vraiment regrettable.

Le couple se lance dans une sorte de voyage à vélo, emportant avec eux quelques provisions et armés de la certitude que Sedona saura apporter toutes les réponses à leurs questions.

Une chose est sûre cependant, Philippe Meisburger sait maintenir le suspens. Ce roman bien que très épais se lit très rapidement, l’histoire est pleine de rebondissement inattendus, l’auteur ne s’arrête jamais.

Au cours de ma lecture, j’ai eu la sensation de trouver de nombreux clichés. En effet à la moitié du roman, le roman bifurque sur une ambiance extra-terrestre. Un genre dont je n’ai pas vraiment l’habitude et dont je ne connais que les clichés notamment cinématographiques, c’est donc ce qui m’a sauté aux yeux en premier.

Néanmoins on ne peut dire que l’auteur manque d’imagination car l’histoire est tout de même très recherchée et assez complexe sur le fond. De plus, il nous laisse sur une fin permettant de justifier, d’expliquer certaines choses sur lesquelles le lecteur s’interpelle durant se lecture. Une fin qui est donc plutôt maîtrisée puisqu’elle permet de comprendre que ce qui passait pour des incohérences n’en étaient pas vraiment.

2 commentaires

  1. C’est dommage que Vincent soit un personnage agaçant. La lecture avait l’air tentante, mais je sais déjà qu’un tel personnage va aussi me casser les pieds. J’ai l’impression qu’il y a pas mal de films/romans qui aiment faire disparaître toute l’humanité, et c’est rarement autre chose que les extra-terrestres. Sacré petits hommes verts ! 😛

    • Evasion Littéraire

      Heureusement il ne l’est pas forcément tout le roman 🙂 Mais quelques passages sont assez lourds concernant son personnage. Mais l’histoire reste assez originale 🙂

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires

Couverture

Informations

Dernières chroniques

Watership Down
Watership Down

Dépaysant, un roman original 4/5

The Promised Neverland 2
The Promised Neverland – T2

Une suite à la hauteur ! 4/5

Le sorceleur - Le dernier vœu - Tome 1
Le Sorceleur – Le Dernier Vœu – T1

Excellent univers de Fantasy ! 5/5

Eli & Gaston
Eli & Gaston – T1

Une belle histoire, des couleurs éclatantes ! 5/5

Dreams - Thomas Palpant
Dreams – T1

Un livre qui nous transporte 4,5/5

Le Dieu Oiseau

Passionnant ! On en redemande ! 5/5