Accueil Partenaires A propos Blog

Couverture

Informations

Dernière heure – T1

Une histoire trop précipitée… 2/5

Assez déçue de ce manga un peu trop rapide et manquant de réalisme, une histoire qui peut être émouvante et intriguante mais qui n’a pas su me toucher.

2/5

Résumé: Cela fait cinq années que le Japon est en guerre. Mais Saku, jeune collégien, ne le réalise pas vraiment. Vivant sur une petite île isolée, son quotidien n’est synonyme que d’ennui, entre les cours et la frustration de repas trop sommaires. Pourtant, tandis que les affrontements semblent s’intensifier, une terrible nouvelle vient bouleverser sa vie et celle de ses camarades : désormais, chaque vendredi, certains d’entre eux seront appelés à aller se battre sur le front. Tous, sauf Saku et Miyako, son amie d’enfance, exemptés sans savoir pourquoi de partir à la guerre…

Saku vit sur la petite île d’Aoshima et fait sa rentrée en 3ème année en traînant des pieds. Chaque année c’est la même chose, et il s’ennuie. Mais une nouvelle matière intitulée « Guerre » attire son attention sur son emploi du temps. Jamais il n’a vu cela, et cela pourrait bien changer sa vie ainsi que celle de ses camarades.

En effet, la guerre fait rage et approche de plus en plus de leur petite île isolée, et cela a des conséquences puisque chaque vendredi, quelques élèves seront appelés sur le continent Japonnais afin de se battre, alors que ces jeunes collégiens n’ont aucune expérience, la nouvelle leur fait un véritable choc.

Saku, lui, est déclaré « inapte » à se battre, et le vit comme une injustice, ne connaissant pas la raison de cette déclaration. Il va donc voir l’une de ces camarades être désignée, et quitter Aoshima sans même savoir si elle reviendra un jour.

Ce manga traite un sujet délicat et qui pourrait être difficile à aborder. Ici, les habitants d’Aoshima vivent comme s’ils n’étaient pas concernés par la guerre mais la réalité les rattrapes. Malheureusement j’ai justement trouvé que l’histoire commençait beaucoup trop rapidement et de manière assez inattendue. En effet alors que les élèves apprennent tout juste que certains d’entre eux partiront sur le front après des années de tranquillités quant à la guerre, un obus éclate tout près de la classe, brisant les fenêtres. Assez surprenant, le timing est peut être un peu trop parfait et cette première manifestation de la guerre approchant de leur île peut être un peu trop brutale.

Quoi qu’il en soit les dessins sont assez agréables, très simples mais efficaces, notamment pour les paysages qui sont magnifiquement dessinés.

Je n’ai malheureusement pas été touchée par cette histoire qui m’a semblé beaucoup trop peu réaliste. On envoie subitement des enfants sans aucun entraînement au front du jour au lendemain, c’est assez improbable.

De plus je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. Bien que ce manga se lisent très rapidement et assez facilement, je lui reproche un manque de contenu, qui au final nous apprend très peu de choses sur la guerre en question.

Le manga se termine sur la question de la nature de l’ennemi, intrigue mise en place pour les tomes suivants, qui n’a malheureusement pas su me donner envie de découvrir la suite.

Je ressors donc assez déçue de cette lecture que j’ai trouvé très peu réaliste et précipitée, peut-être mériterait-elle une seconde chance avec le tome suivant, à voir…

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires

Dernière heure – T1

Une histoire trop précipitée… 2/5

Assez déçue de ce manga un peu trop rapide et manquant de réalisme, une histoire qui peut être émouvante et intriguante mais qui n’a pas su me toucher.

2/5

Résumé: Cela fait cinq années que le Japon est en guerre. Mais Saku, jeune collégien, ne le réalise pas vraiment. Vivant sur une petite île isolée, son quotidien n’est synonyme que d’ennui, entre les cours et la frustration de repas trop sommaires. Pourtant, tandis que les affrontements semblent s’intensifier, une terrible nouvelle vient bouleverser sa vie et celle de ses camarades : désormais, chaque vendredi, certains d’entre eux seront appelés à aller se battre sur le front. Tous, sauf Saku et Miyako, son amie d’enfance, exemptés sans savoir pourquoi de partir à la guerre…

Saku vit sur la petite île d’Aoshima et fait sa rentrée en 3ème année en traînant des pieds. Chaque année c’est la même chose, et il s’ennuie. Mais une nouvelle matière intitulée « Guerre » attire son attention sur son emploi du temps. Jamais il n’a vu cela, et cela pourrait bien changer sa vie ainsi que celle de ses camarades.

En effet, la guerre fait rage et approche de plus en plus de leur petite île isolée, et cela a des conséquences puisque chaque vendredi, quelques élèves seront appelés sur le continent Japonnais afin de se battre, alors que ces jeunes collégiens n’ont aucune expérience, la nouvelle leur fait un véritable choc.

Saku, lui, est déclaré « inapte » à se battre, et le vit comme une injustice, ne connaissant pas la raison de cette déclaration. Il va donc voir l’une de ces camarades être désignée, et quitter Aoshima sans même savoir si elle reviendra un jour.

Ce manga traite un sujet délicat et qui pourrait être difficile à aborder. Ici, les habitants d’Aoshima vivent comme s’ils n’étaient pas concernés par la guerre mais la réalité les rattrapes. Malheureusement j’ai justement trouvé que l’histoire commençait beaucoup trop rapidement et de manière assez inattendue. En effet alors que les élèves apprennent tout juste que certains d’entre eux partiront sur le front après des années de tranquillités quant à la guerre, un obus éclate tout près de la classe, brisant les fenêtres. Assez surprenant, le timing est peut être un peu trop parfait et cette première manifestation de la guerre approchant de leur île peut être un peu trop brutale.

Quoi qu’il en soit les dessins sont assez agréables, très simples mais efficaces, notamment pour les paysages qui sont magnifiquement dessinés.

Je n’ai malheureusement pas été touchée par cette histoire qui m’a semblé beaucoup trop peu réaliste. On envoie subitement des enfants sans aucun entraînement au front du jour au lendemain, c’est assez improbable.

De plus je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. Bien que ce manga se lisent très rapidement et assez facilement, je lui reproche un manque de contenu, qui au final nous apprend très peu de choses sur la guerre en question.

Le manga se termine sur la question de la nature de l’ennemi, intrigue mise en place pour les tomes suivants, qui n’a malheureusement pas su me donner envie de découvrir la suite.

Je ressors donc assez déçue de cette lecture que j’ai trouvé très peu réaliste et précipitée, peut-être mériterait-elle une seconde chance avec le tome suivant, à voir…

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires

Couverture

Informations

Dernières chroniques

Nils – T1

Une sublime BD 3/5

Les délices de Tokyo

Un roman emplit d’émotion 4/5

Mes voisins les esprits – T1

Une histoire de yōkai passionnante 4/5

The promised neverland – T1

Immersif et effrayant ! 5/5

Autre monde – T2

Une légère déception 3/5

Outsphere – T1

Coup de cœur SF ! 5/5