Accueil Partenaires A propos Blog

Couverture

Informations

La vérité sur l’affaire Harry Quebert

Un roman addictif, une intrigue passionnante! 5/5

Une intrigue absolument passionnante! Joël Dicker nous manipule aisément dans ce roman et vous n’aurez jamais le dernier mot!

5/5

Résumé: À New York, au printemps 2008, lorsque l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente: il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.

Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.

Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

L’affaire sur Harry Quebert est un roman de 855 pages qui se dévore et vous tient en haleine jusqu’à la fin.
Je ne suis pas très roman policier, mais je me suis tout de même lancée dans celui-ci, qui a eu un énorme succès!
Dans ce roman, j’ai beaucoup aimé le fait que le personnage principal, à savoir Marcus Goldman, soit écrivain, ainsi l’auteur nous propose une immersion totale dans le monde des écrivains, et c’est très intéressant, c’est même plutôt rare.

Au début de chaque chapitre, qui constituent d’ailleurs un décompte jusqu’à la fin du roman, on retrouve un conseil d’écriture donné par Harry Quebert, écrivain lui aussi, des conseils toujours très percutants.

Comme le dit le résumé, tout le long du roman, nous suivons Marcus, qui tente d’innocenter son ami Harry accusé d’avoir tué la petite Nola Kellergan en 1975. Joël Dicker pousse le lecteur au coeur d’une enquête pleine de rebondissements, une chose est sûre, on ne s’ennuit pas!
Plus on tourne les pages plus on prend part à cette enquête, on se pose d’innombrables questions et on tente d’assembler les morceaux, quand bien même vous pensez avoir enfin trouvé la solution à cette immense énigme, vous vous trompez!

Vous partez donc en quête de vérité avec la sensation qu’il vous échappe quelque chose à chaque nouvelle révélation. La lecture est extrêmement fluide, on ne sent pas passer les 855 pages.
Nous faisons face à de nombreux flashbacks, en 1975, ce qui nous permet de connaître la victime, Nola, mais également son histoire, ainsi vous avez toutes les cartes en mains pour vous rendre fou en essayant de rassembler toutes les pièces du puzzle.

J’ai bien aimé le personnage de Nola, une jeune fille très agréable, douce,  mais qui cache de lourds secrets, elle est très intrigante. Plus vous avancez dans votre lecture, moins vous arrivez à savoir qui était réellement cette jeune fille, était-elle aussi innocente qu’il n’y paraît? Qu’a t-elle fait? Etait-elle sincère?
Tout devient flou, en permanence…
On fait alors des allers-retours entre 2008 et 1975, de manière à lier enquêtes et faits réels.
En parallèle avec l’enquête, Marcus doit écrire un roman, chose qu’il n’arrive pas à faire, il subit alors beaucoup de pression, mais également des menaces de morts alors qu’il avance dans son enquête… Quelqu’un refuse qu’il apprenne la vérité, mais qu’elle vérité?
Ce roman est vraiment plein de suspens et de retournements de situation, il est totalement addictif, je vous assure qu’une fois commencé vous n’aurez qu’une seule envie, savoir le fin mot de l’histoire.

D’autant plus que tout au long de ce roman, on fait la connaissance des habitants d’Aurora, ville où on eu lieu les événements, on finit par douter de l’innocence de chacun.
Ce roman est très bien écrit, j’aime beaucoup le style de Joël Dicker, il sait rendre le lecteur accro à sa lecture, et il s’en amuse bien!
Ne voulez-vous pas savoir qui a tué Nola? Harry Quebert est-il vraiment innocent? Que de questions auxquelles vous trouverez toutes les réponses dans ce roman, je le conseil à tout le monde, c’est un gros coup de cœur tant la lecture est prenante !

12 commentaires

  1. J'ai malheureusement jamais été vraiment tenté par ce livre, mais contente qu'il t'ai plu !

  2. Un livre que je connaissais de nom, et après avoir vu plusieurs chroniques dessus, je pense qu'il pourrait vraiment me plaire ! ^^

    Camille 🙂

  3. Un livre qui m'attend dans PAL et dont tout le monde me recommande (=^.^=)

  4. Je ne lis pas trop les policiers, mais pourquoi pas, celui-ci pourrait me plaire 🙂 Et ce n'est pas la première chronique positive que je vois à son sujet, peut-être que la prochaine sera la mienne ?

  5. Je l'ai dans ma PAL depuis décembre. J'aimerais bien le lire mais vu le pavé, je me le réserve pour une période où je n'ai rien (style, les vacances ^^). Ce ne sera pas cette année mais peut-être plus tard dans l'année (ou même en 2017 ?) ! 🙂

  6. En ce moment, j'entends beaucoup parler de ce livre. Mais, le policier ce n'est pas trop mon truc donc je ne sais pas si je lirais ce livre…

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires

La vérité sur l’affaire Harry Quebert

Un roman addictif, une intrigue passionnante! 5/5

Une intrigue absolument passionnante! Joël Dicker nous manipule aisément dans ce roman et vous n’aurez jamais le dernier mot!

5/5

Résumé: À New York, au printemps 2008, lorsque l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente: il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.

Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.

Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

L’affaire sur Harry Quebert est un roman de 855 pages qui se dévore et vous tient en haleine jusqu’à la fin.
Je ne suis pas très roman policier, mais je me suis tout de même lancée dans celui-ci, qui a eu un énorme succès!
Dans ce roman, j’ai beaucoup aimé le fait que le personnage principal, à savoir Marcus Goldman, soit écrivain, ainsi l’auteur nous propose une immersion totale dans le monde des écrivains, et c’est très intéressant, c’est même plutôt rare.

Au début de chaque chapitre, qui constituent d’ailleurs un décompte jusqu’à la fin du roman, on retrouve un conseil d’écriture donné par Harry Quebert, écrivain lui aussi, des conseils toujours très percutants.

Comme le dit le résumé, tout le long du roman, nous suivons Marcus, qui tente d’innocenter son ami Harry accusé d’avoir tué la petite Nola Kellergan en 1975. Joël Dicker pousse le lecteur au coeur d’une enquête pleine de rebondissements, une chose est sûre, on ne s’ennuit pas!
Plus on tourne les pages plus on prend part à cette enquête, on se pose d’innombrables questions et on tente d’assembler les morceaux, quand bien même vous pensez avoir enfin trouvé la solution à cette immense énigme, vous vous trompez!

Vous partez donc en quête de vérité avec la sensation qu’il vous échappe quelque chose à chaque nouvelle révélation. La lecture est extrêmement fluide, on ne sent pas passer les 855 pages.
Nous faisons face à de nombreux flashbacks, en 1975, ce qui nous permet de connaître la victime, Nola, mais également son histoire, ainsi vous avez toutes les cartes en mains pour vous rendre fou en essayant de rassembler toutes les pièces du puzzle.

J’ai bien aimé le personnage de Nola, une jeune fille très agréable, douce,  mais qui cache de lourds secrets, elle est très intrigante. Plus vous avancez dans votre lecture, moins vous arrivez à savoir qui était réellement cette jeune fille, était-elle aussi innocente qu’il n’y paraît? Qu’a t-elle fait? Etait-elle sincère?
Tout devient flou, en permanence…
On fait alors des allers-retours entre 2008 et 1975, de manière à lier enquêtes et faits réels.
En parallèle avec l’enquête, Marcus doit écrire un roman, chose qu’il n’arrive pas à faire, il subit alors beaucoup de pression, mais également des menaces de morts alors qu’il avance dans son enquête… Quelqu’un refuse qu’il apprenne la vérité, mais qu’elle vérité?
Ce roman est vraiment plein de suspens et de retournements de situation, il est totalement addictif, je vous assure qu’une fois commencé vous n’aurez qu’une seule envie, savoir le fin mot de l’histoire.

D’autant plus que tout au long de ce roman, on fait la connaissance des habitants d’Aurora, ville où on eu lieu les événements, on finit par douter de l’innocence de chacun.
Ce roman est très bien écrit, j’aime beaucoup le style de Joël Dicker, il sait rendre le lecteur accro à sa lecture, et il s’en amuse bien!
Ne voulez-vous pas savoir qui a tué Nola? Harry Quebert est-il vraiment innocent? Que de questions auxquelles vous trouverez toutes les réponses dans ce roman, je le conseil à tout le monde, c’est un gros coup de cœur tant la lecture est prenante !

12 commentaires

  1. J'ai malheureusement jamais été vraiment tenté par ce livre, mais contente qu'il t'ai plu !

  2. Un livre que je connaissais de nom, et après avoir vu plusieurs chroniques dessus, je pense qu'il pourrait vraiment me plaire ! ^^

    Camille 🙂

  3. Un livre qui m'attend dans PAL et dont tout le monde me recommande (=^.^=)

  4. Je ne lis pas trop les policiers, mais pourquoi pas, celui-ci pourrait me plaire 🙂 Et ce n'est pas la première chronique positive que je vois à son sujet, peut-être que la prochaine sera la mienne ?

  5. Je l'ai dans ma PAL depuis décembre. J'aimerais bien le lire mais vu le pavé, je me le réserve pour une période où je n'ai rien (style, les vacances ^^). Ce ne sera pas cette année mais peut-être plus tard dans l'année (ou même en 2017 ?) ! 🙂

  6. En ce moment, j'entends beaucoup parler de ce livre. Mais, le policier ce n'est pas trop mon truc donc je ne sais pas si je lirais ce livre…

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires

Couverture

Informations

Dernières chroniques

Ceux qui ne peuvent pas mourir – T1

Glacial et mystérieux, excellent ! 5/5

Magic Charly – T1

Une bonne dose de fraîcheur et de magie 4/5

Zoomancie

Un roman aux forts messages écologiques ! 4/5

Chuchoteurs du dragon & autres murmures

Un recueil riche et complexe 3/5

L’effet combattant – T1

Une plume addictive 3,5/5

Nils – T1

Une sublime BD 3/5