Accueil Partenaires A propos Blog

Couverture

Informations

L’effet combattant – T1

Une plume addictive 3,5/5

Padurea Tenebroasa est un très bon premier tome YA, il pose les bases d’une histoire portée par les mutations génétiques dans un monde bouleversé, et l’histoire est loin d’être terminée.

3,5/5

RésuméJ’ai 16 ans quand ils viennent nous chercher. Nous ignorons qui ils sont et d’où ils viennent, mais ils ont des projets. Ils cherchent à conduire des expériences génétiques sur nous afin de faire de nous des super-soldats. Des monstres. Issus du laboratoire secret d’une organisation tout aussi secrète. Mais une chose est sûre : ils ne pourront pas m’atteindre. Ils ne réussiront pas à me briser. Je ne suis pas seul. Et à partir de maintenant, je vais tout faire pour survivre. Je n’ai plus peur d’avoir peur.

Shiri Ubar a réalisé un très beau travail autour de son univers ; site internet, playlist de musique, une très belle couverture, elle maîtrise du bout des doigts le monde qu’elle a créé.

Padurea Tenebroasa est le premier tome de L’effet Combattant, et nous découvrons cette histoire avec Bogdan. Il est âgé de 16 ans lorsqu’il se fait enlever, ses frères, voisins et amis par des inconnus armés jusqu’aux dents avant d’être conduit dans une base en Russie avec des centaines d’autres enfants.
Malmenés, détenus dans de petites cellules durant des jours, aucun d’entre eux ne connaît la raison de leur enlèvement et vit dans la peur alors qu’ils disparaissent les uns après les autres dans des labos où ils subissent des expériences génétiques.

Nos protagonistes comprendront très rapidement qu’ils ont subi des mutations et ce n’est que le début des ennuis.
La profusion de personnages m’a tout d’abord perturbée, difficile de garder en tête la place de chacun, mais le récit évolue, et nous nous adaptons progressivement, d’autant plus que l’action prend place tout de suite.

J’ai beaucoup aimé découvrir le fruit des mutations de chacun, ce qui rend chaque personnage unique, c’est également l’occasion de découvrir l’étendue de l’imagination de l’auteure.
Pendant un long moment, nous ignorons la raison de ces mutations forcées et je reproche à ce roman son rythme un peu irrégulier. Alors que Bogdan et ses compagnons se sentent prisonniers de cet endroits sinistre, leur quotidien est ponctué d’entraînements, de tests et il ressentent plus que jamais le besoin de sortir, mais ils sont enfermés et j’ai fini par ressentir ce même sentiment d’oppression, de lassitude.

Heureusement, les personnages ne perdent pas espoir, ils découvrent leurs nouvelles capacités et tentent de combattre la douleur et l’isolement. Nous découvrons les personnages plus en détails ainsi que les liens qu’ils tissent entre eux, à commencer par Bogdan et Magda, une romance qui prend place rapidement mais discrètement, ce que j’ai beaucoup apprécié puisque leur relation ne prend qu’une petite place. Nous découvrons également Bianca, un personnage que j’ai beaucoup aimé tant sa mutation est dure à vivre, mais elle reste forte. Maren, Tibor, Vasile, Ioan, ou encore la détestable Fantine, les personnages ne manquent pas.

J’ai eu un peu de mal à m’imaginer la temporalité, puisque l’on fait un saut de 2 ans qui pour nous semble avoir duré une dizaine de jours, mais la vie suit son cours pour notre équipe, jusqu’au jour où on leur offre enfin l’opportunité de bouleverser un peu leur quotidien.

La plume de Shiri Ubar est pleine d’humour et facilite l’immersion, elle permet une lecture sans aucune prise de tête mais rend également Bogdan plus intéressant, puisque lui même est très ironique.
Ce premier tome est un très bon roman young-adult, les révélations sur l’état du monde et les intentions de l’organisation enlevant les enfants sont très intéressantes et la fin de ce premier volume attise fortement ma curiosité, tout est à venir, il y a beaucoup à découvrir.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires

L’effet combattant – T1

Une plume addictive 3,5/5

Padurea Tenebroasa est un très bon premier tome YA, il pose les bases d’une histoire portée par les mutations génétiques dans un monde bouleversé, et l’histoire est loin d’être terminée.

3,5/5

RésuméJ’ai 16 ans quand ils viennent nous chercher. Nous ignorons qui ils sont et d’où ils viennent, mais ils ont des projets. Ils cherchent à conduire des expériences génétiques sur nous afin de faire de nous des super-soldats. Des monstres. Issus du laboratoire secret d’une organisation tout aussi secrète. Mais une chose est sûre : ils ne pourront pas m’atteindre. Ils ne réussiront pas à me briser. Je ne suis pas seul. Et à partir de maintenant, je vais tout faire pour survivre. Je n’ai plus peur d’avoir peur.

Shiri Ubar a réalisé un très beau travail autour de son univers ; site internet, playlist de musique, une très belle couverture, elle maîtrise du bout des doigts le monde qu’elle a créé.

Padurea Tenebroasa est le premier tome de L’effet Combattant, et nous découvrons cette histoire avec Bogdan. Il est âgé de 16 ans lorsqu’il se fait enlever, ses frères, voisins et amis par des inconnus armés jusqu’aux dents avant d’être conduit dans une base en Russie avec des centaines d’autres enfants.
Malmenés, détenus dans de petites cellules durant des jours, aucun d’entre eux ne connaît la raison de leur enlèvement et vit dans la peur alors qu’ils disparaissent les uns après les autres dans des labos où ils subissent des expériences génétiques.

Nos protagonistes comprendront très rapidement qu’ils ont subi des mutations et ce n’est que le début des ennuis.
La profusion de personnages m’a tout d’abord perturbée, difficile de garder en tête la place de chacun, mais le récit évolue, et nous nous adaptons progressivement, d’autant plus que l’action prend place tout de suite.

J’ai beaucoup aimé découvrir le fruit des mutations de chacun, ce qui rend chaque personnage unique, c’est également l’occasion de découvrir l’étendue de l’imagination de l’auteure.
Pendant un long moment, nous ignorons la raison de ces mutations forcées et je reproche à ce roman son rythme un peu irrégulier. Alors que Bogdan et ses compagnons se sentent prisonniers de cet endroits sinistre, leur quotidien est ponctué d’entraînements, de tests et il ressentent plus que jamais le besoin de sortir, mais ils sont enfermés et j’ai fini par ressentir ce même sentiment d’oppression, de lassitude.

Heureusement, les personnages ne perdent pas espoir, ils découvrent leurs nouvelles capacités et tentent de combattre la douleur et l’isolement. Nous découvrons les personnages plus en détails ainsi que les liens qu’ils tissent entre eux, à commencer par Bogdan et Magda, une romance qui prend place rapidement mais discrètement, ce que j’ai beaucoup apprécié puisque leur relation ne prend qu’une petite place. Nous découvrons également Bianca, un personnage que j’ai beaucoup aimé tant sa mutation est dure à vivre, mais elle reste forte. Maren, Tibor, Vasile, Ioan, ou encore la détestable Fantine, les personnages ne manquent pas.

J’ai eu un peu de mal à m’imaginer la temporalité, puisque l’on fait un saut de 2 ans qui pour nous semble avoir duré une dizaine de jours, mais la vie suit son cours pour notre équipe, jusqu’au jour où on leur offre enfin l’opportunité de bouleverser un peu leur quotidien.

La plume de Shiri Ubar est pleine d’humour et facilite l’immersion, elle permet une lecture sans aucune prise de tête mais rend également Bogdan plus intéressant, puisque lui même est très ironique.
Ce premier tome est un très bon roman young-adult, les révélations sur l’état du monde et les intentions de l’organisation enlevant les enfants sont très intéressantes et la fin de ce premier volume attise fortement ma curiosité, tout est à venir, il y a beaucoup à découvrir.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires

Couverture

Informations

Dernières chroniques

Magic Charly – T1

Une bonne dose de fraîcheur et de magie 4/5

Zoomancie

Un roman aux forts messages écologiques ! 4/5

Chuchoteurs du dragon & autres murmures

Un recueil riche et complexe 3/5

L’effet combattant – T1

Une plume addictive 3,5/5

Nils – T1

Une sublime BD 3/5

Les délices de Tokyo

Un roman emplit d’émotion 4/5