Lux est une saga qui est très largement apprécié par la majorité et je ne compte plus le nombre de fois ou l’on m’a conseillé de la découvrir à mon tour!
Aujourd’hui c’est chose faite et je suis pas très convaincue par ce premier tome, mais heureusement pour moi, à ce qu’on dit, la suite n’est que meilleure !
2,5/5
Résumé: Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s’attend à tout sauf à rencontrer des voisins de son âge.
Déception, Daemon Black a beau être canon et avoir une sœur jumelle adorable, il n’en est pas moins insupportable et arrogant !
Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d’un autre œil la froide suffisance de Daemon.
Pourra-t-elle encore l’éviter quand tout lui crie de s’en approcher ?

Suite au décès de son mari quelques années auparavant, la mère de Katty, une jeune lycéenne, décide enfin qu’il est temps de tourner la page afin de revivre pleinement, et pour cela, toutes deux déménagent en Virginie Occidentale, dans une petite ville totalement perdue.

Si Katty est heureuse que sa mère décide enfin de sortir la tête de l’eau, elle n’est est pas moins désespérée à l’idée de vivre dans cette ville. C’était sans compter sur la rencontre de ces voisins, Daemon et Dee Black, deux jeunes de son âge.

Cependant si elle devient très amie avec Dee, son frère Daemon, est très désagréable et fait tout son possible pour que les deux ne se rapprochent pas. Cela cache quelque chose de très puissant et mystérieux, que Katty ne tardera pas à découvrir, au risque de bouleverser sa vie à jamais.

Ces voisins ne sont pas n’importe qui…

Dès les premières pages, j’ai redouté le fait que ce roman soit plein de clichés que l’on retrouve dans les livres paranormaux de jeunesse, et à ma grande déception, il y en a beaucoup.

Dans un premier temps, tous les personnages sont beaux et feraient une brillante carrière de mannequin aux yeux de Katty alors que celle-ci se décrit comme fade et sans intérêt. J’ai trouvé ce côté un peu dérangeant car je trouve les romans aux personnages au physique parfait assez lassant, d’autant plus que Katty s’extasie dessus toutes les 3 pages, c’est à mon goût un peu exagéré, répétitif et vous fait lever les yeux au ciel plus d’une fois. Les “hormones” comme elle le répète si souvent…

J’ai trouvé cet aspect d’autant plus insupportable que Daemon, le voisin au physique de rêve est un jeune homme détestable et Katty affirme qu’elle ne l’aime pas, pourtant celle-ci est sans cesse attirée par lui et manque de chance, il est plutôt lunatique. Je n’ai donc pas du tout aimé cette sorte de petit dilemme qui se présente à Katty à chaque fois qu’elle le voit, elle le déteste mais le désir, alors qu’il passe le plus clair de son temps à la rabaisser, l’insulter, et l’humilier.

Enfin, lorsque la jeune fille découvre son secret, leur relation chat et chien ne fait que s’accentuer, et le côté attirance également, il semble plus gentil, mais à mes yeux il restait la même personne, et rien n’excusait son comportement passé. L’auteur semble vouloir nous faire ressentir la même chose que Katty, mais pour ma part j’avais juste envie que celle-ci décide si oui ou non elle l’appréciait et qu’elle arrête de se voiler la face, car c’est un personnage que j’ai bien aimé et que, entre nous, qu’ils s’évitent ou non, on a tous deviné comment évoluerai la situation, alors autant ne pas tourner si longtemps autour du pot.

Nous avons donc assez régulièrement affaire à des dialogues un peu immature ou superficiels, un peu lassant.

Outre ces quelques points qui m’ont plutôt déplu, j’ai beaucoup aimé la fluidité de l’écriture, ce roman se lit très facilement, et même si j’ai trouvé la relation Katty/Daemon ennuyante, j’avais tout de même envie d’en savoir plus puisque j’avais espoir qu’elle change, le style permet donc une très bonne immersion.

Mise à part ce que j’ai évoqué au dessus, j’ai néanmoins bien aimé en découvrir davantage sur le mystère qui plane autour de la ville et de certains de ces habitants, même si l’histoire n’est pas d’une originalité transcendante, on s’y laisse prendre et je pense que c’est cela même qui m’a poussé à avancer dans ma lecture même si parfois j’en perdais un peu l’envie.

Beaucoup de ceux qui l’ont moyennement aimé l’ont comparé à Twilight et je ne peux pas dire qu’il n’y a aucune ressemblance, c’est vrai, c’est bel et bien à quoi nous fait penser l’histoire, pour vous donner une petite idée de l’ambiance.

Heureusement Katty est un personnage que j’ai apprécié, elle a un sens de la répartie plutôt intéressant, et il faut dire qu’elle est blogueuse littéraire absolument amoureuse des livres, alors forcément, on l’aime bien !

J’ai donc un avis assez mitigé sur ce premier tome et suis un peu déçu quant au fait qu’il m’ait été autant recommandé, j’en attendais beaucoup et j’aurai adoré être aussi enthousiaste suite à ma lecture.