Accueil Partenaires A propos Blog

Couverture

Informations

Made in Abyss – T1

Captivant, un univers fascinant ! 5/5

Ce sublime manga promet un long voyage dans les tréfonds d’une abysse pleine de danger, une belle réussite !

5/5

Résumé: Au pied de la ville d’Orse s’étend l’Abysse, une faille gigantesque à la profondeur inconnue habitée par d’étranges créatures et emplie d’antiques reliques. Depuis des années, ce gouffre attire de nombreux aventuriers séduits par l’aura de mystère qui l’entoure et qui se font appeler “les caverniers”. C’est ici que vit Rico, une jeune orpheline obsédée par l’Abysse et désirant marcher dans les traces de sa mère qui y a disparu. Un jour, en prospectant, Rico découvre le corps inanimé d’un jeune garçon. Elle est alors loin d’imaginer à quel point cette découverte va changer sa vie et accélérer son destin.

La ville d’Orse se tient au bord d’un gouffre immense, une faille gigantesque à la profondeur inconnue, renfermant de curieuses reliques et peuplée de multiples créatures plus ou moins dangereuses. La faille se découpe en “niveaux” à la dangerosité croissante selon la profondeur de ceux-ci, et les “caverniers” sont chargés d’y descendre selon leur niveau et de ramener leurs trouvailles. Rico est la fille d’une exploratrice de l’Abysse qui n’en est jamais revenue, et si la faille lui a enlevé sa mère, elle lui voue une passion sans limites et passe son temps à s’y aventurer.

Mais un jour la jeune fille de 12 ans va trouver le corps inanimé d’un garçon en parti robotisé. D’où vient-il? Des gens vivent-ils dans les tréfonds de l’abysse?

Made in Abyss est un manga très original, notamment par son dessin, ressemblants à des crayonnés, toujours dans les tons gris, ce qui le rend vraiment doux et agréable à l’œil. 

Dans ce manga nous suivons un petit groupe d’enfants venant du même orphelinat et nous prenons plaisir à partir à l’aventure avec eux, d’autant plus que l’univers de ce manga est surprenant et passionnant, avec une intrigue très intéressante. Difficile de ne pas éprouver l’envie d’explorer le fond de l’abysse, les niveaux les plus dangereux tant évoqués et pourtant formellement interdits aux caverniers trop peu expérimentés puisque la malédiction de l’Abysse plane au dessus de leur tête, en effet, descendre dans les profondeurs de la faille est synonyme d’une mort certaine, puisqu’elle empêche les explorateurs d’en remonter, les piégeant à jamais.

L’abysse permet la mise en place d’une faune et d’une flore captivantes et fournit donc un bestiaire très intéressant, de quoi faire travailler l’imagination avant de découvrir la suite de cette histoire.

Ce premier tome est avant tout introductif, très complet et riche en informations, le mangaka prend son temps pour nous présenter la richesse de l’environnement de son histoire et le lecteur ne peut qu’être séduit.  Akihito Tsukushi nous offre une histoire très prenante, sans temps mort.

Les personnages sont également très originaux, même si j’ai eu du mal à m’attacher à Rico, la petite fille un peu (trop) excentrique et parfois un peu gênante. Cependant, Legu, le jeune garçon de l’Abysse est un personnage qui donne envie de découvrir ses origines et de plonger au cœur de la faille.

 

La fin de ce premier tome annonce un très bon second volume, du moins on l’espère, car ce premier tome est une véritable réussite, comportant une petite touche d’humour toujours agréable.  Un beau coup de cœur pour ce premier volume qui promet une belle aventure.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires

Made in Abyss – T1

Captivant, un univers fascinant ! 5/5

Ce sublime manga promet un long voyage dans les tréfonds d’une abysse pleine de danger, une belle réussite !

5/5

Résumé: Au pied de la ville d’Orse s’étend l’Abysse, une faille gigantesque à la profondeur inconnue habitée par d’étranges créatures et emplie d’antiques reliques. Depuis des années, ce gouffre attire de nombreux aventuriers séduits par l’aura de mystère qui l’entoure et qui se font appeler “les caverniers”. C’est ici que vit Rico, une jeune orpheline obsédée par l’Abysse et désirant marcher dans les traces de sa mère qui y a disparu. Un jour, en prospectant, Rico découvre le corps inanimé d’un jeune garçon. Elle est alors loin d’imaginer à quel point cette découverte va changer sa vie et accélérer son destin.

La ville d’Orse se tient au bord d’un gouffre immense, une faille gigantesque à la profondeur inconnue, renfermant de curieuses reliques et peuplée de multiples créatures plus ou moins dangereuses. La faille se découpe en “niveaux” à la dangerosité croissante selon la profondeur de ceux-ci, et les “caverniers” sont chargés d’y descendre selon leur niveau et de ramener leurs trouvailles. Rico est la fille d’une exploratrice de l’Abysse qui n’en est jamais revenue, et si la faille lui a enlevé sa mère, elle lui voue une passion sans limites et passe son temps à s’y aventurer.

Mais un jour la jeune fille de 12 ans va trouver le corps inanimé d’un garçon en parti robotisé. D’où vient-il? Des gens vivent-ils dans les tréfonds de l’abysse?

Made in Abyss est un manga très original, notamment par son dessin, ressemblants à des crayonnés, toujours dans les tons gris, ce qui le rend vraiment doux et agréable à l’œil. 

Dans ce manga nous suivons un petit groupe d’enfants venant du même orphelinat et nous prenons plaisir à partir à l’aventure avec eux, d’autant plus que l’univers de ce manga est surprenant et passionnant, avec une intrigue très intéressante. Difficile de ne pas éprouver l’envie d’explorer le fond de l’abysse, les niveaux les plus dangereux tant évoqués et pourtant formellement interdits aux caverniers trop peu expérimentés puisque la malédiction de l’Abysse plane au dessus de leur tête, en effet, descendre dans les profondeurs de la faille est synonyme d’une mort certaine, puisqu’elle empêche les explorateurs d’en remonter, les piégeant à jamais.

L’abysse permet la mise en place d’une faune et d’une flore captivantes et fournit donc un bestiaire très intéressant, de quoi faire travailler l’imagination avant de découvrir la suite de cette histoire.

Ce premier tome est avant tout introductif, très complet et riche en informations, le mangaka prend son temps pour nous présenter la richesse de l’environnement de son histoire et le lecteur ne peut qu’être séduit.  Akihito Tsukushi nous offre une histoire très prenante, sans temps mort.

Les personnages sont également très originaux, même si j’ai eu du mal à m’attacher à Rico, la petite fille un peu (trop) excentrique et parfois un peu gênante. Cependant, Legu, le jeune garçon de l’Abysse est un personnage qui donne envie de découvrir ses origines et de plonger au cœur de la faille.

 

La fin de ce premier tome annonce un très bon second volume, du moins on l’espère, car ce premier tome est une véritable réussite, comportant une petite touche d’humour toujours agréable.  Un beau coup de cœur pour ce premier volume qui promet une belle aventure.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires

Couverture

Informations

Dernières chroniques

Magic Charly – T1

Une bonne dose de fraîcheur et de magie 4/5

Zoomancie

Un roman aux forts messages écologiques ! 4/5

Chuchoteurs du dragon & autres murmures

Un recueil riche et complexe 3/5

L’effet combattant – T1

Une plume addictive 3,5/5

Nils – T1

Une sublime BD 3/5

Les délices de Tokyo

Un roman emplit d’émotion 4/5