Ce livre est tellement riche en contenu et l’univers tellement complexe et vaste que je ne saurai comment vous le décrire parfaitement, il faut dire qu’en 568 pages il se passe beaucoup de choses.

3,5/5

Résumé: Dans un instant ils vont apparaître. Nous saurons enfin à quoi ressemblent les cinq plus puissants personnages de l’Alliance, ceux qui nous ont choisis parmi la foultitude des candidats pour sauver notre monde. Autour de moi ce ne sont que des corps impressionnants qui respirent la force et la vaillance. Ma stature frêle dénote, et je commence à douter… C’est que je sais que je ne mérite pas ma place ici.” Le Deus ex Machina emporte Gabrielle ainsi que de nombreux volontaires Humains, robots et Immortels vers la bataille en mission commando. Pilote de chasse têtue, exaltée et irrévérencieuse, elle s’est jetée tête baissée dans cette aventure. Mais elle n’a pas le physique d’une guerrière. Et les difficultés s’accumulent: Ruddy l’un des entraineurs la prend pour bouc émissaire et les Sages lui ordonnent de faire équipe avec Fautus, l’Immortel dissimulé sous sa cape intégrale, irascible et violent, qu’il est interdit de toucher. Le danger commence à bord…Son seul atout : MagnusMens.

L’héroïne de cette histoire n’est autre que Gabrielle, de la planète Aurore, une jeune fille frêle et fragile mais qui n’en est pas moins provocatrice, elle est la fille du roi Charles, défunt, et se voit être l’héritière du trône d’Aurore. Seulement à cause de sa force de caractère et de son âge, elle n’est pas acceptée pour succéder au souverain, elle est même rejetée et doit faire ses preuves pour accéder au trône.

C’est ainsi qu’elle se retrouve à bord du Deus ex Machina, vaisseau de guerre dans lequel est entraînée l’armée de volontaires qui affrontera les mercenaires. Gabrielle, n’ayant pas le physique d’une guerrière, rencontre de nombreuses difficultés et moqueries, ces chances de survie sont faibles.
Bien qu’elle soit une excellente pilote d’avion de chasse, elle va devoir s’entraîner plus dur que les autres pour se mettre à niveau, mais pour cela, elle n’a que 17 jours…
Viens le moment ou les guerriers devront se regrouper en binômes imposés par les cinq sages, ils devront se battre et s’entraîner avec leur double, un lien fort les unira, et c’est avec Faustus qu’elle doit faire équipe, le seul Immortel du vaisseau, un être violent et craint que tout le monde déteste et évite.

Dans les premiers chapitres, j’ai eu une impression de déjà vu, en effet j’ai retrouvé de nombreuses similitudes avec Divergente et Yggdrasil, le récit se déroulant de la même manière et les éléments étant tellement ressemblants, j’ai trouvé l’histoire très prévisible, à de nombreuses reprises je savais déjà ce qui attendait Gabrielle. Heureusement, cette impression a fini par se dissiper, l’univers finit par se différencier, il se révèle riche et très bien conçu, l’humanité cohabite avec des robots, on découvre l’histoire des Immortels, et bien évidemment, celle des MagnusMens, dont je ne dirai rien et tous ces éléments prennent une ampleur assez importante. J’ai donc pardonné ce début un peu décevant pour ma part, après tout il fallait bien mettre le décor en place.

Si j’ai bien aimé le personnage de Gabrielle (bien que son attitude provocante soit un peu lassante compte tenu du fait que physiquement, elle n’est pas capable de se défendre), j’ai adoré celui de Faustus! J’ai beaucoup aimé découvrir l’histoire des Immortels, ce dont ils étaient capable, et découvrir Faustus lui-même, un personnage très intéressant auquel on s’attache, ce genre de personnage mystérieux, un peu torturé intérieurement qui essaye de lutter contre lui-même, car rappelons le, les Immortels sont considérés comme de véritables monstres et ils ont l’interdiction de toucher un humain, ce qui peut rendre la tâche difficile étant donné qu’il est le double de Gabrielle. Je ne me suis pas attachée aux personnages secondaires, mais ils sont des frères d’armes importants pour Gabrielle, et ils ont tout de même chacun leur importance. Même si je ne leur ai pas accordé beaucoup d’attention, j’ai bien aimé découvrir chaque personnage et savoir quel genre de guerriers ils étaient.

Ce livre est assez long mais il se lit très bien, si vous aimez la science-fiction, il ne fait aucun doute que vous aimerez MagnusMens, les révélations se succèdent et l’action est toujours présente, je trouve que c’est la force de ce roman. Tout au long de l’histoire, Gabrielle gagne en assurance et devient une vraie battante, elle découvre de nombreuses choses jusqu’ici gardées secrètes et nous allons donc découvrir l’envers du décor, l’histoire du Deus ex Machina n’est pas si simple que vous le pensez! Tout ne va pas se passer comme prévu!

J’ai beaucoup aimé ce livre, l’histoire est vraiment captivante, j’ai tout de même été déçue par la fin, que je n’imaginais vraiment pas comme ça, je m’attendais à tout autre chose, qui avait plus de sens à mes yeux.

J-0, la guerre contre les mercenaires, Gabrielle est-elle prête? Qu’elle sera l’issue de cette bataille?
Amateur de Science-Fiction, ce roman peut vous plaire!