Accueil Partenaires A propos Blog

Couverture

Informations

Monkey Peak – T1

Un manga d’horreur prenant 3,5

Monkey Peak est un manga d’horreur qui m’a moins effrayée que fait rire, mais l’histoire reste tout de même prenante.

3/5

Résumé: Un suspense mortel et terrifiant dans un endroit isolé où personne ne vous entendra crier !! Pour resserrer leurs liens, les employés d’une entreprise pharmaceutique participent à une randonnée en montagne. L’air rafraîchissant et la nature magnifique accompagnent les marcheurs. Mais à la nuit tombée, une horrible tragédie vient les secouer : ils se font attaquer férocement par un singe géant armé d’une machette ! Quelle est la raison des assauts cruels et répétés de l’animal ? Est-ce la légendaire créature démoniaque du “Pic du Singe” ? Pour le moment une seule chose compte : SURVIVRE !!

Alors que les employés d’une entreprise pharmaceutique font une randonnée en montagne ayant pour but de les souder entre eux, ils établissent un campement au milieu de la nature.

Cependant la nuit tombée, alors que les tentes sont silencieuses, Saotome, l’un des commerciaux, entend un bruit et sort de la sienne, pour se retrouver face à un énorme singe armé d’une machette, fuyant après avoir fait plusieurs victimes. Découvrant le carnage, les employés sont effrayés et décident de quitter la montagne au plus vite, afin de chercher de l’aide mais aussi de mettre de la distance entre eux et la bête. Mais ne possédant ni téléphone, ni eau et nourriture, leur retour sera semé d’embûches et le singe tueur ne manquera pas de les suivre.

Ce manga démarre assez rapidement, les personnages sont tous très différents et ces divers profils ne rendent l’atmosphère que plus tendue. Beaucoup ne peuvent retenir leurs émotions et sont dépassés par la situation.

Au cours de cette véritable expédition mortelle nous en apprenons à peine plus sur les personnages, mais nous sommes presque certain de les découvrir davantage dans les tomes suivants, du moins pour les quelques survivants, car les employés disparaissent les uns après les autres, se faisant froidement assassiner par le singe fou autour duquel plane un grand mystère. Comment un simple singe peut-il être l’auteur de tels actes ?

L’histoire ne tourne pas seulement autour de la peur du singe, car la déshydratation ne tardera pas à entrer en scène, ne faisant qu’alourdir la terreur qu’ils éprouvent et leur impuissance face à la situation.

Bien que les employés soient nombreux, on ne s’attarde réellement que sur un seul d’entre eux ; Saotome. Les autres sont beaucoup moins approfondis et on leur colle une étiquette dès le début.

Si ce manga est un manga d’horreur, j’ai regretté le fait qu’il soit plus amusant à lire qu’effrayant. En effet si l’histoire est très prenante elle manque de profondeur, ce que nous pouvons espérer ne pas retrouver dans les tomes suivants.

Il s’agit d’un bon manga d’horreur où la survie fait ressortir la noirceur de nos personnages. Entre stress, soif, et fatigue, la tension est à son maximum et pousse le lecteur à en vouloir toujours plus et connaître le fin mot de l’histoire, mais l’histoire a besoin de s’étoffer et nous pouvons attendre un peu plus d’originalité pour la suite.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires

Monkey Peak – T1

Un manga d’horreur prenant 3,5

Monkey Peak est un manga d’horreur qui m’a moins effrayée que fait rire, mais l’histoire reste tout de même prenante.

3/5

Résumé: Un suspense mortel et terrifiant dans un endroit isolé où personne ne vous entendra crier !! Pour resserrer leurs liens, les employés d’une entreprise pharmaceutique participent à une randonnée en montagne. L’air rafraîchissant et la nature magnifique accompagnent les marcheurs. Mais à la nuit tombée, une horrible tragédie vient les secouer : ils se font attaquer férocement par un singe géant armé d’une machette ! Quelle est la raison des assauts cruels et répétés de l’animal ? Est-ce la légendaire créature démoniaque du “Pic du Singe” ? Pour le moment une seule chose compte : SURVIVRE !!

Alors que les employés d’une entreprise pharmaceutique font une randonnée en montagne ayant pour but de les souder entre eux, ils établissent un campement au milieu de la nature.

Cependant la nuit tombée, alors que les tentes sont silencieuses, Saotome, l’un des commerciaux, entend un bruit et sort de la sienne, pour se retrouver face à un énorme singe armé d’une machette, fuyant après avoir fait plusieurs victimes. Découvrant le carnage, les employés sont effrayés et décident de quitter la montagne au plus vite, afin de chercher de l’aide mais aussi de mettre de la distance entre eux et la bête. Mais ne possédant ni téléphone, ni eau et nourriture, leur retour sera semé d’embûches et le singe tueur ne manquera pas de les suivre.

Ce manga démarre assez rapidement, les personnages sont tous très différents et ces divers profils ne rendent l’atmosphère que plus tendue. Beaucoup ne peuvent retenir leurs émotions et sont dépassés par la situation.

Au cours de cette véritable expédition mortelle nous en apprenons à peine plus sur les personnages, mais nous sommes presque certain de les découvrir davantage dans les tomes suivants, du moins pour les quelques survivants, car les employés disparaissent les uns après les autres, se faisant froidement assassiner par le singe fou autour duquel plane un grand mystère. Comment un simple singe peut-il être l’auteur de tels actes ?

L’histoire ne tourne pas seulement autour de la peur du singe, car la déshydratation ne tardera pas à entrer en scène, ne faisant qu’alourdir la terreur qu’ils éprouvent et leur impuissance face à la situation.

Bien que les employés soient nombreux, on ne s’attarde réellement que sur un seul d’entre eux ; Saotome. Les autres sont beaucoup moins approfondis et on leur colle une étiquette dès le début.

Si ce manga est un manga d’horreur, j’ai regretté le fait qu’il soit plus amusant à lire qu’effrayant. En effet si l’histoire est très prenante elle manque de profondeur, ce que nous pouvons espérer ne pas retrouver dans les tomes suivants.

Il s’agit d’un bon manga d’horreur où la survie fait ressortir la noirceur de nos personnages. Entre stress, soif, et fatigue, la tension est à son maximum et pousse le lecteur à en vouloir toujours plus et connaître le fin mot de l’histoire, mais l’histoire a besoin de s’étoffer et nous pouvons attendre un peu plus d’originalité pour la suite.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires

Couverture

Informations

Dernières chroniques

Ceux qui ne peuvent pas mourir – T1

Glacial et mystérieux, excellent ! 5/5

Magic Charly – T1

Une bonne dose de fraîcheur et de magie 4/5

Zoomancie

Un roman aux forts messages écologiques ! 4/5

Chuchoteurs du dragon & autres murmures

Un recueil riche et complexe 3/5

L’effet combattant – T1

Une plume addictive 3,5/5

Nils – T1

Une sublime BD 3/5