Accueil Partenaires A propos Blog

Couverture

Informations

Zoomancie

Un roman aux forts messages écologiques ! 4/5

Zoomancie est le roman dont nous avons besoin ces derniers temps. Un roman qui redonne espoir, même le temps d’une fiction et bien que sont contexte soit des plus tragiques.

4/5

RésuméDans un monde dévasté par les guerres et les catastrophes, les hommes sont coupés les uns des autres par une colère incessante. À Kuala Lumpur, Spider, un hacker, échappe à de mystérieux ennemis, aidé par des araignées. Seuls survivants de la réserve de Mwanga, Kamili et Ushingi, l’un des derniers okapis, découvrent que l’ultime chance de l’espèce se trouve au cœur de l’Europe en ruines. À Paris, Faustine, trouve l’apaisement auprès des animaux du sanctuaire de Montvermeil. Quand une baleine échoue dans les Eaux, elle comprend que leurs âmes sont liées et que leur chant guérit les hommes de leur rage.
Mais pour combien de temps ? Car les forces lancées sur la piste de Spider s’intéressent de très près à la jeune fille et au cétacé. Et les responsables du carnage de Mwanga n’étaient peut-être pas de simples braconniers.

Dans un monde apocalyptique, notre monde, notre terre, les hommes ne sont plus que colère après avoir ravagé l’ensemble de la planète. La population n’est plus capable de rire, de sourire et l’eau monte perpétuellement, Paris a les pieds dans l’eau. Le réchauffement climatique est critique et les hommes se retournent les uns contre les autres, la part d’humanité de chacun semble disparaître jour après jour, mais heureusement, certains parviennent à se préserver.

Faustine, une jeune Parisienne, tente de survivre malgré cette sombre réalité et travaille au zoo de Montvermeil qui la maintient en vie d’une certaine façon. Là bas elle peut oublier la haine et se consacrer aux animaux auprès desquels elle se sent apaisée, mais elle n’est pas la seule à trouver une telle échappatoire par le biais de la présence animale, Kamili, lui, se console grâce à la présence d’animaux dans une réserve au Congo. De l’autre côté du globe, à Kuala Lumpour, Spider, un hacker, contribue à rendre le monde meilleur en attaquant de grandes personnalités.

Petit à petit nos protagonistes vont tisser un lien surnaturel avec un animal. Tout d’abord, Faustine croisera une baleine dans la seine, le cétacé se trouvant piégé au cœur de la capitale, elle découvrira bien assez tôt que celle-ci l’appelle, elle et personne d’autre. Ensuite, Kamili se prendra d’affection pour une okapi singulière au cœur de sa réserve, affection révélatrice d’un véritable don. De la même manière, Spider, qui porte bien son nom, finira par comprendre qu’il possède une certaine affinité avec les araignées.

Même, s’ils n’en savent rien, leur don est immensément précieux et convoité. Nous suivons l’évolution des personnages accompagnés de leurs animaux et ce roman est porteur d’un message très fort autour de l’écologie, de l’humain et de la nature en général. Cette histoire est vraiment poignante, l’auteur sait nous captiver et nous frapper quand il le souhaite. Durant notre lecture nous passons de la joie à la colère, de l’attendrissement au stress. Les personnages ne sont pas forcément les plus attachants et ne constituent d’ailleurs pas la force de ce roman, qui réside dans son histoire et dans le message qu’elle véhicule, car nos protagonistes ont un rôle à jouer dans le sauvetage de ce qu’il reste de l’humanité, du peu qu’il reste à sauver.

La lecture est très fluide et prenante, la noirceur du monde dépeint nous prend aux tripes et les complots qui l’accompagnent sont révoltants, il nous montre également à quel point l’homme peut être mauvais. Ce roman est également un beau message de tolérance, il représente un réel espoir pour notre société. Pour conclure, Adrien Tomas maîtrise à la perfection la manipulation des émotions, je recommande fortement ce roman, bien que la fin ne m’ai pas réellement convaincue.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires

Zoomancie

Un roman aux forts messages écologiques ! 4/5

Zoomancie est le roman dont nous avons besoin ces derniers temps. Un roman qui redonne espoir, même le temps d’une fiction et bien que sont contexte soit des plus tragiques.

4/5

RésuméDans un monde dévasté par les guerres et les catastrophes, les hommes sont coupés les uns des autres par une colère incessante. À Kuala Lumpur, Spider, un hacker, échappe à de mystérieux ennemis, aidé par des araignées. Seuls survivants de la réserve de Mwanga, Kamili et Ushingi, l’un des derniers okapis, découvrent que l’ultime chance de l’espèce se trouve au cœur de l’Europe en ruines. À Paris, Faustine, trouve l’apaisement auprès des animaux du sanctuaire de Montvermeil. Quand une baleine échoue dans les Eaux, elle comprend que leurs âmes sont liées et que leur chant guérit les hommes de leur rage.
Mais pour combien de temps ? Car les forces lancées sur la piste de Spider s’intéressent de très près à la jeune fille et au cétacé. Et les responsables du carnage de Mwanga n’étaient peut-être pas de simples braconniers.

Dans un monde apocalyptique, notre monde, notre terre, les hommes ne sont plus que colère après avoir ravagé l’ensemble de la planète. La population n’est plus capable de rire, de sourire et l’eau monte perpétuellement, Paris a les pieds dans l’eau. Le réchauffement climatique est critique et les hommes se retournent les uns contre les autres, la part d’humanité de chacun semble disparaître jour après jour, mais heureusement, certains parviennent à se préserver.

Faustine, une jeune Parisienne, tente de survivre malgré cette sombre réalité et travaille au zoo de Montvermeil qui la maintient en vie d’une certaine façon. Là bas elle peut oublier la haine et se consacrer aux animaux auprès desquels elle se sent apaisée, mais elle n’est pas la seule à trouver une telle échappatoire par le biais de la présence animale, Kamili, lui, se console grâce à la présence d’animaux dans une réserve au Congo. De l’autre côté du globe, à Kuala Lumpour, Spider, un hacker, contribue à rendre le monde meilleur en attaquant de grandes personnalités.

Petit à petit nos protagonistes vont tisser un lien surnaturel avec un animal. Tout d’abord, Faustine croisera une baleine dans la seine, le cétacé se trouvant piégé au cœur de la capitale, elle découvrira bien assez tôt que celle-ci l’appelle, elle et personne d’autre. Ensuite, Kamili se prendra d’affection pour une okapi singulière au cœur de sa réserve, affection révélatrice d’un véritable don. De la même manière, Spider, qui porte bien son nom, finira par comprendre qu’il possède une certaine affinité avec les araignées.

Même, s’ils n’en savent rien, leur don est immensément précieux et convoité. Nous suivons l’évolution des personnages accompagnés de leurs animaux et ce roman est porteur d’un message très fort autour de l’écologie, de l’humain et de la nature en général. Cette histoire est vraiment poignante, l’auteur sait nous captiver et nous frapper quand il le souhaite. Durant notre lecture nous passons de la joie à la colère, de l’attendrissement au stress. Les personnages ne sont pas forcément les plus attachants et ne constituent d’ailleurs pas la force de ce roman, qui réside dans son histoire et dans le message qu’elle véhicule, car nos protagonistes ont un rôle à jouer dans le sauvetage de ce qu’il reste de l’humanité, du peu qu’il reste à sauver.

La lecture est très fluide et prenante, la noirceur du monde dépeint nous prend aux tripes et les complots qui l’accompagnent sont révoltants, il nous montre également à quel point l’homme peut être mauvais. Ce roman est également un beau message de tolérance, il représente un réel espoir pour notre société. Pour conclure, Adrien Tomas maîtrise à la perfection la manipulation des émotions, je recommande fortement ce roman, bien que la fin ne m’ai pas réellement convaincue.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires

Couverture

Informations

Dernières chroniques

Magic Charly – T1

Une bonne dose de fraîcheur et de magie 4/5

Zoomancie

Un roman aux forts messages écologiques ! 4/5

Chuchoteurs du dragon & autres murmures

Un recueil riche et complexe 3/5

L’effet combattant – T1

Une plume addictive 3,5/5

Nils – T1

Une sublime BD 3/5

Les délices de Tokyo

Un roman emplit d’émotion 4/5